• Notre calendrier de l'avent 2017

     

    Cette année, j'ai décidé de faire simple au niveau de la préparation du calendrier de l'avent.
    Rien à voir avec celui de l'année dernière ! Cette année mademoiselle D découvrira une activité à faire dans une petite boîte (je voulais fabriquer une sorte de boîte aux lettres, mais j'ai trouvé ce joli coffre et nul doute qu'il allait plaire à la miss !).

    J'ai donc choisi des activités en les adaptant à notre emploi du temps.

    Alfredo étant absent pendant presque tout le mois et présent juste les week-ends, nous ferons à ces moments-là des activités qui demandent plus de temps, ou des sorties :
    - se balader en forêt
    - aller au manège du marché de Noël
    - préparer des biscuits aux amandes
    - faire une activité sensorielle sur les animaux arctiques
    - manger au restaurant
    ...

    Pour les soir de semaine où j'aurai un peu de temps, on pourra cuisiner ou même sortir de la maison :
    - faire un repas de crêpes
    - aller chez le fleuriste acheter une plante d'hiver pour la petite table de mademoiselle D
    - boire un chocolat chaud pour le goûter (exceptionnel, car normalement elle goûte à la crèche)
    - faire une tarte aux pommes
    - préparer des cartes de voeux
    - faire un bricolage simple
    ...

    Et pour les soir où on rentre vraiment trop tard, où la miss doit s'occuper pendant que je prépare à manger, j'ai prévu des activités en autonomie ou des choses qui ne demandent pas de temps ni préparation :
    - manger à la lumière des bougies
    - faire des coloriages de Noël
    - dormir toute la nuit ensemble
    - regarder un court métrage avec le vidéo projecteur qu'on nous a prêté
    - lire un nouveau livre ensemble
    ...

    Comme avec la crèche les enfants vont aller voir un petit spectacle et que j'ai exceptionnellement la possibilité d'accompagner (oh ouiiiii  ! Si tu travailles sur temps scolaire tu connais ça toi aussi), j'en ai profité pour glisser cet événements dans le calendrier !

    Je me suis beaucoup amusée à chercher des idées d'activités qui feraient plaisir à mademoiselle D... et à moi (nous) aussi ! Du coup j'ai autant d'impatience qu'elle à ouvrir le petit coffre chaque jour !

    Et même si on est déjà en décembre, je partage nos activités avec tous ceux qui sont à la bourre :)
    (désolée, je n'ai plus d'imprimante couleur alors j'ai fais tout simple en noir et blanc)


    Je vous souhaite un doux mois de décembre et j'essaie de revenir dans pas trop longtemps !
    Bon week-end

    - Lilaluna -

    Pin It

    1 commentaire
  • Nous sommes couchées dans le grand lit de mademoiselle D à papoter dans le noir avant de trouver le sommeil. Elle me raconte ses histoires de crèche, tous les copains qu'elle a, qui mange quoi à midi... et elle me parle du petit J dont la maman passe le midi pour la tétée. Je me dis "tiens, ça fait bien dix jours qu'elle n'a pas demandé le sein !" Je lui propose :

    - Tu veux téter un peu avant de dormir ?

    - Non.

    La réponse est sans équivoque, mademoiselle D en a fini avec l'allaitement. Le sourire aux lèvres, je passe à autre chose et lui parle de la journée du lendemain...

     

    La fin de l'allaitement

     

    Ce sevrage naturel, j'en avais rêvé et j'en parlais sans vraiment savoir à quoi m'attendre.
    Je pense avoir déjà cité ici les recommandations de l'OMS : "Le Programme national nutrition - santé (PNNS) recommande un allaitement maternel exclusif pendant six mois révolus (l'allaitement peut être poursuivi ensuite, avec des aliments complémentaires, jusqu'à deux ans voire davantage). Mais même de plus courte durée, l'allaitement reste toujours recommandé." (http://inpes.santepubliquefrance.fr).
    Et je pars du principe que ce sont des recommandations, donc un conseil donné aux familles, et que chacun décide ou non de le mettre en place chez soi.
    Cette recommandation montre bien qu'un allaitement long peut avoir lieu. Pourtant, plusieurs professionnels de santé ne se sont pas privés de me dire

    "Deux ans et toujours allaitée ? Vous pouvez peut-être penser à la sevrer, là !"
    Je fais quoi...? Je leur parle de mon pote W. allaité jusqu'à 4 ans, et en co-allaitement avec son petit frère ? Un gars en bonne santé, sociable, intelligent, etc...?

    "Non mais là elle ne reçoit plus rien de votre lait, elle n'en a plus besoin pour se nourrir"
    Alors déjà, l'allaitement maternel ce n'est pas uniquement de la nourriture, il y a un côté affectif qu'on met bien vite de côté... Ensuite on peut peut-être parler des anticorps et vitamines qu'elle ne trouve pas forcément toujours dans son alimentation ? Oui quelque part, avec le végétalisme ça me rassure, c'est vrai ;)

    "Un sevrage naturel, ça n'existe pas. Elle voudra toujours téter, à vous de trouver par quoi remplacer l'allaitement". Ah bon... Et bien on va dire qu'elle a trouvé la solution toute seule et je ne sais pas ce que c'est ! Mais ce dont je suis sûre, c'est que si elle ne demande plus, c'est qu'affectivement elle n'en a plus besoin.

    Bon, et si on laissait les femmes un peu tranquilles à part ça..?! Et si on les laissait choisir ce qu'elles veulent : allaitement maternel ou non, allaitement maternel 3 semaines, 3 mois ou 3 ans, allaitement réglé ou à la demande... Je parle des femmes mais je devrais peut-être parler des familles. Beaucoup d'allaitements maternels réussissent grâce au soutien des papas et beaucoup de transitions maternel/artificiel aussi. J'avoue que je commence à en avoir assez de ces personnes qui vous infantilisent, vous prennent de haut et vous font culpabiliser. Si un enfant est visiblement en bonne santé physique et mentale, pourquoi tout remettre en question ? Bien sûr qu'un enfant ne tètera pas jusqu'à ses 12 ans ! Bien sûr qu'un enfant ne demandera plus les bras à 16 ans ! Bien sûr qu'un enfant arrivera à dormir seul à 18 ans ! Alors pourquoi s'inquiéter (et nous inquiéter) autant ?!

    La fin de l'allaitement

    Fanny Vella illustratrice

    Toutes ces remarques des professionnels résonnaient dans ma tête et pourtant je sentais que la fin approchait d'elle-même. Voilà quelques temps que je disais qu'on arrivait doucement vers ce sevrage naturel. Depuis plusieurs mois, mademoiselle D ne tétait plus qu'une fois par jour. A peine 5min le soir, ou alors une tétée un peu plus longue, tôt le matin, pour se rendormir entre nous.
    Puis elles se sont espacées... Avec la rentrée, on a instauré un roulement avec Alfredo pour le coucher et mademoiselle D ne demandait plus le sein que 2-3 fois par semaine, quand c'était moi qui la couchait, mais même pas systématiquement.
    J'étais enceinte déjà, et mes sensations avaient changé. J'avais l'impression qu'elle me mordillait les tétons ou qu'elle n'ouvrait pas assez la bouche. On s'arrêtait, je lui faisais ouvrir la bouche toute grande pour reprendre le sein... en vain. C'était douloureux et elle était très attentionnée : "je fais doucement, hein, maman !" Alors je respirais profondément pour atténuer la douleur. On dit que la grossesse fait baisser la lactation et que c'est peut-être le fait de téter "à vide" qui est douloureux. Mais elle me disait qu'il y avait toujours du lait... Peut-être qu'elle s'est lassée de cette situation, ou peut-être qu'elle n'y trouvait plus ce qu'elle y cherchait auparavant... Comment ça se serait passé si je n'avais pas été enceinte...? Je ne saurai jamais :)

    Bref, mademoiselle D s'est sevrée naturellement, toute seule, sans que j'aie à vivre la crainte de la priver, ni qu'elle me fasse les yeux du chat Potté (souvenir de ma petite soeur, allaitée 15 mois, jusqu'à la reprise du travail de ma mère...). Et sachant que toutes les femmes qui le souhaiteraient ne peuvent pas forcément vivre la même chose (pour différentes raisons : reprise du travail, stress, fatigue, manque de soutien...), je ressens énormément de gratitude pour cet allaitement qui a duré et s'est fini en douceur ♥

    Le sevrage naturel existe. Il est possible, toujours est-il qu'il faut vouloir le vivre. Et ce n'est pas le cas de toutes. Certaines mamans se sentent "à l'étroit" dans cet allaitement qui dure. Il existe une très jolie brochure, Notre bulle, pour accompagner petit à petit les mères et leurs enfants au sevrage.

    La fin de l'allaitement
    Amandine Petit-Martin

    Un dernier mot : le sevrage de l'allaitement maternel n'est pas à sens unique. Parfois la mère se sent prête et pas l'enfant. Et parfois c'est l'inverse. J'ai des amies dont les enfants ont fait la grève de tétée vers 8-9 mois alors que rien ne laissait présager un sevrage. En trois jours c'était terminé et pour elles, c'était vraiment soudain et subi. Gardez en tête qu'être triste de l'arrêt d'un allaitement ne fait pas de vous une mère possessive ou intrusive ! :)

    Et si vous souhaitez en savoir plus et/ou aborder le sevrage sereinement, je vous renvoie vers cet article d'Allaiter aujourd'hui. Je trouve les articles LLL toujours très bien écrits, documentés, bienveillants et ouverts d'esprit. Alors n'hésitez pas à vous perdre un peu de ce côté-là.

    A bientôt pour un article plus créatif ;)

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire
  • Je vous l'avais promis, l'article commencé il y a deux mois (haha ! ^^)

    Un été tranquille, mais pas sans belles découvertes !
    Voici donc nos petits bonheurs et coups de coeur :


    Faire des samoussas maison.
    C'est tellement rapide, facile et délicieux !
    On met ce qu'on veut dedans, un peu de pliage, 5 min à la poêle et on déguste !
    Notre coup de coeur : un mélange courgettes/aubergines hachées, avec de la mozzarella vegan ♥

    Nos coups de coeur de l'été

     

    La série Once upon a time
    Ce n'est vraiment pas de la grande série : effets spéciaux à deux francs six sous, scénario qui tourne en rond au bout de trois saisons... Mais si on aime les contes de fées, la première saison vaut vraiment le coup ! D'autant que chaque épisode est une petite histoire qui se termine et on ne nous embête pas avec un suspens insoutenable (ce qui est le cas dans les autres saisons). Les personnages qu'on connaît bien (Blanche-neige et son prince Charmant, la méchante reine, les sept nains, mais aussi Jiminy Cricket, Pinocchio, Gepetto, le Petit Chaperon rouge, la Fée bleue, Rumpelstiltskin, le Génie d'Agrabah, Belle, Hansel et Gretel, le Chapelier fou...) sont tous liés d'une façon ou d'une autre et j'ai aimé tenter de reconnaître chacun d'eux avant que son histoire ne soit dévoilée.
    Si les décors en image de synthèse laissent parfois à désirer, les costumes quant à eux sont vraiment magnifiques.

    Nos coups de coeur de l'été

     

    Découvrir les chaussures minimalistes
    La particularité des chaussures minimalistes est que leur semelle est très fine. La plupart des chaussures qu'on trouve dans le commerce ont une semelle rigide, qui nous empêche de marcher correctement. Avec une semelle très fine, on retrouve les sensations de la marche pieds nus, on arrête d'attaquer le sol avec le talon et la plante de pied peut bien s'étaler au sol.
    Avoir une démarche modifiée par les semelles rigides a un grand impact sur notre physique : on abime ses genoux, son dos, on se blesse plus facilement (je pense notamment aux coureurs) et on s'en rend compte généralement assez tard.
    J'ai opté pour des bottines qui passent bien avec tout : jean, legging, collant... Et je pense que je vais les porter tout l'automne-hiver-printemps ! Oui, oui, parfaitement !
    Comme la semelle est très fine, j'ai eu peur d'avoir les orteils gelés. Mais le gros plus de cette marque, c'est qu'il y a une semelle thermique amovible qui isole très très bien du sol !

    Nos coups de coeur de l'été

     Manger des figues du jardin de mes parents
    Ces figues sont tellement délicieuses que je n'ai pas de photo à vous montrer ! Elle sont parties bien trop vite !!! ^^


    Passer un week-end au Terrier et voir pour la première fois des copines du défi gravure

    C'est tellement chouette de pouvoir mettre des visages sur des noms et des créations ! Ca été l'occasion de voir comment chacune procède pour la gravure ou le dessin, se donner des conseils, voir la différence de matériel utilisé, feuilleter des livres, papoter et... manger les délices du Terrier ♥
    J'en ai profité pour m'essayer à la broderie et voici le résultat :

    Nos coups de coeur de l'été

    Nos coups de coeur de l'été

    Nos coups de coeur de l'étéNos coups de coeur de l'été

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les coups de coeur de Mademoiselle D :

    Faire des bulle
    Une vraie découverte pour mademoiselle D. qui ne voulait plus aller au square sans son tube de bulles et qui s'est entraînée tous les jours sur le balcon pendant deux semaines !

    Nos coups de coeur de l'été



    Mine de rien
    Nous avons emprunté un DVD à la médiathèque (oui oui, je sais, les écrans sont fortement déconseillés avant 3 ans). Les petits dessins animés "Mine de rien", adaptation des livres de Catherine Dolto, durent 2min30.
    Ils traitent de sujets plus ou moins quotidiens de la vie des petits, expliquent avec des mots simples, sont globalement bienveillants... Bref mademoiselle D. a tout de suite accroché !
    Et elle aime tout particulièrement la chanson du générique !

    Nos coups de coeur de l'étéNos coups de coeur de l'été
    Nos coups de coeur de l'étéNos coups de coeur de l'été

     

    T'choupi
    Cet été, nous sommes parties (sans papa) dans un gîte avec ma famille. Il y avait quelques livres pour enfants et la mistinguette a découvert T'choupi. Coup de foudre ! J'ai du lui lire le livre tout les soirs pendant une semaine et nous avons du en chercher un autre au supermarché du village pour éviter le drame du départ (et parce que je pense que ça faisait aussi plaisir à mes parents de lui offrir...! ^^)
    Depuis, sa collection s'est agrandie, mais au bout d'un mois elle a recommencé à demander d'autres livres - ce qui n'est pas pour me déplaire, je commençais à en avoir ras la casquette de cet espèce de manchot bizarre...! Haha ^^

    Nos coups de coeur de l'été

     

    Voir des agneaux téter leurs mères
    Nous étions donc dans un gîte... qui faisait de l'élevage d'agneaux. Bon, je vous avoue que je ne me sentais pas très à l'aise avec cette situation, car si vous nous suivez depuis un moment, vous savez que nous sommes vegans.
    Mais s'il y a une chose qui a particulièrement plu à mademoiselle D. cette semaine-là, c'était bien d'aller voir les agneaux qui tétaient leurs mères en fin de journée. Tous les matins elle se levait en disant "ze veux aller voir les brrrrebis !"
    Je pense que ça la touchait beaucoup de voir ça, aussi parce qu'elle tétait encore cet été. Elle pouvait alors rester 15 minutes à observer, malgré la forte odeur d'ammoniac qui embaumait la grange.
    J'ai été touchée aussi de la voir s'inquiéter pour les petits qui mettaient du temps à rejoindre leurs mères. C'est fou comme nos enfants ont naturellement tant d'empathie ♥

     

    L'envie d'écrire ne manque pas, mais trouver du temps pour le faire est plus compliqué... En tout cas je suis chaque fois surprise de voir comme vous êtes nombreux à passer par ici malgré mes longues absences (avec un record hier !!) et ça me motive beaucoup pour écrire de nouveaux articles !

    Je vous souhaite un bon dimanche

    - Lilaluna -

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    3 commentaires
  • Dans ma bulle
    Crédit photo : Thibault Chasta

    Voilà deux mois que j'ai disparu de la blogosphère... Il est temps de revenir !
    J'ai eu un énorme besoin de prendre du recul, de me reposer, de me recentrer, de rester dans ma bulle,

    ...et de laisser grandir la petite vie en moi, celle qui me prend toute mon énergie mais qui en même temps me donne tellement confiance pour la suite !
    Un petit être vient agrandir notre famille, et si tout va bien, nous serons quatre fin avril.

    Alors voilà, vous comprenez peut-être ma disparition. Entre la fatigue extrême dès mi-août, les nausées une semaine plus tard, un odorat de compèt' (le jour où tu découvres que tu sais quand une femme a ses règles...) et les hormones qui font les montagnes russes, le blog est devenu tout à fait secondaire !
    Sans parler du nouveau travail qui démarre trop lentement depuis un mois (les joies de l'administratif, n'est-ce pas !), mais sur les chapeaux de roues après les vacances...
    Ah et puis la poussinette qui ne jure que par sa mère pour l'accompagner se laver les dents, mettre ses chaussures, lui lire une histoire, lui dire si ses chaussons sont dans le bon sens, lui faire une tartine, regarder son dessin... On lui rappelle qu'elle a aussi un super papa, mais ça reste usant !

    D'ailleurs la poussinette ne ressemble plus vraiment à un petit poussin... Son surnom lui va de moins en moins et je me dis qu'il est temps de changer. Alors même si ce sera plus long à taper, ce sera mademoiselle D.

    Je m'arrête là pour aujourd'hui, mais je vais essayer de revenir vite et plus régulièrement. Je dois vous montrer tous les tampons gravés depuis juin (haem !), terminer un article sur nos découvertes de l'été et j'ai quelques idées de sujets à traiter dans la rubrique parentalité (tiens donc ?!).

    Alors à très bientôt
    Bisous doux

    - Lilaluna -

    Pin It

    4 commentaires
  • Je sais que c'est un grand classique, mais poussinette s'est tellement amusée avec ce sable-maison que je voulais vous en parler ici.

    J'ai suivi la recette des Mamans créatives (d'ailleurs j'ai très envie de tester l'aquarelle maison !) :

    7 verres de farine pour 1 verre d'huile et éventuellement une craie réduite en poudre pour le colorer.

     

    Le sable magique

     

    J'ai versé le tout dans une boîte à couvercle du suédois, qui nous servira à d'autre activités de patouille. Elle a fait office de bac à sable sur le balcon pendant un mois.

     

    Le sable magique

     

    Pas besoin de moules à sable de formes et couleurs différentes, un pot de purée pour bébé en plastique et poussinette construit des tas de châteaux ! Les moules individuels en silicone sont pas mal non plus...

     

    Le sable magique

     

    Et pour rendre ce sable encore plus magique, j'y ai ajouté des diamants (trouvés à Noël dernier sur une gondole de décos de table au supermarché). Poussinette les a utilisés pour décorer ses châteaux et s'est aussi amusée à faire une chasse au trésor avec un tamis.

     

    Le sable magique

     
    Nous sommes en train de finir des travaux de peinture dans notre appartement. Et il y a beaucoup à faire pour préparer la rentrée. Mais je vais essayer de revenir vite car j'ai plein plein de choses à vous raconter !
    J'espère que vous avez passé un bel été (qui n'est pas fini !)

    Profitez bien de cette fin de semaine

    - Lilaluna -

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires