• Je rattrape mon retard ! Vive les vacances !

    Pour ce mois de mai, le thème était "écriture/calligraphie/handlettering"

    Une amie ayant accouché de son petit deuxième pendant la canicule de juin (dur !), j'ai eu envie de graver des tampons pour ses deux garçons, aux jolis noms bretons...

    Défi gravure, mai


    Des tampons qui font voyager, pour des prénoms qui font voyager !
    Des tampons pour d'adorables garçons !

     

    Défi gravure, mai

    Défi gravure, mai


    Bon et dans la foulée, j'ai aussi gravé les tampons de juin, mais je n'ai pas encore réussi à préparer le petit jeu que je veux faire avec et à prendre les photos, car j'ai une poussinette qui a bien raccourci ses siestes et qui me tourne autour toute la journée.

    D'ailleurs je vous laisse, j'ai une part de gâteau en bois et son accompagnement de cailloux à aller manger ! A très vite !

    - Lilaluna -

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    2 commentaires
  • Je rattrape doucement mon retard dans le défi, après une grosse baisse de motivation et une très grande fatigue. L'envie créative m'a titillée dernièrement et j'ai sauté sur l'occasion pour m'y remettre.

    Voici donc le tampon réalisé pour le thème d'avril : végétal

     

    Défi gravure, avril


    C'était l'occasion de tester la gomme blanche Factis. J'avais une petite plaque, mais la sachant très souple et friable, j'hésitais à l'utiliser. En voyant mon dessin plein de trous minuscules, je me suis dit qu'elle ferait certainement l'affaire et j'ai eu raison. Les petits morceaux se sont retirés très facilement et j'ai réussi à affiner les contours sans déraper.

    Pour le fruit, j'ai utilisé une chute de gomme bleue.

    Et voilà un petit physalis, aussi appelé "amour en cage" !

    J'ai aussi pris le temps d'essayer de nettoyer à fond mon tampon, ce que je fais rarement.
    Pour cela, j'ai humidifié un chiffon et retiré un maximum d'encre en tamponnant doucement. Ensuite, j'ai utilisé la gomme mie de pain en la pressant plusieurs fois sur le tampon.
    Je ne sais pas si j'aurais aussi bien réussi avec l'encre Versacraft (ici c'était l'Aladdine)...

    Normalement, il faut aussi proposer un petit projet réalisé avec le tampon gravé. J'aurais bien tamponné un tissu pour faire une jupe à poussinette, mais je n'ai pas encore pris le temps.

    J'espère que le tampon vous plait. Vous pouvez voir les autres réalisations ici !

    Bises à tous

    - Lilaluna -

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    7 commentaires
  •  Bonjour Avril ! Au revoir Mars !

    Pour ce troisième mois, le thème était passion
    Il y a pas mal de chose que j'aime, dans la vie : enseigner, la musique, enseigner la musique (sans blague ?!), la danse (claquettes, salsa, classique, contempo...), la comédie musicale, cuisiner...
    J'aime aussi ce qui touche au maternage et je pourrais en parler pendant des heures (éducation bienveillante, portage, allaitement, massage...).
    J'aime énormément la Suède, même si je n'y suis allée qu'une fois. J'ai appris le suédois à la fac et je cherche régulièrement des romans qui se passent en Suède.
    J'aime jouer à des jeux de société coopératifs (Pandémie, L'île interdite, Andor...) et faire des puzzles.

    Mais je voulais un tampon qui soit utile. Et comme vous savez qu'une de mes passions est le tricot, je me suis dit que je pourrais faire une petite étiquette à accrocher aux tricots que j'offrirai. Elle peut évidemment servir aussi à tout autre objet... fait main !

    Défi gravure, mars


    Et j'en profite pour vous montrer un petit bout du tricot en cours que j'ai un peu laissé tombé ces derniers jours... trop de boulot : le gilet improvisé en top-down pour poussinette.

    Défi gravure, mars


    Pour voir les réalisations des autres participantes, c'est ici. Et si ça vous tente, n'hésitez pas à nous rejoindre !! Beaucoup débutent et c'est grâce à ce défi qui nous pousse à pratiquer régulièrement qu'on progresse !

    A bientôt

    - Lilaluna -

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    6 commentaires
  • S'il y a une chose que je peux affirmer, c'est qu'on ne s'est pas tourné les pouces cet hiver, ma mère et moi ! On a plutôt joué des aiguilles... à tricoter ! Et on a rempli nos armoires (surtout celle de poussinette) de jolis pulls faits mains, avec amour, séries et papotages.

    Je ne tricote pas souvent en compagnie de ma mère, mais quand ça arrive, on se couche généralement assez tard, après avoir dit à mon père ou Alfredo (au choix) le célèbre "Attends, j'finis mon rang !" ^^

    Les voici donc, nos pulls d'hiver !
    ...mais avec ce temps frisquet, au printemps ça va aussi :)

     

    Nos pulls d'hiver
    Ce pull tricoté en top-down a été commencé par ma mère début décembre et je l'ai terminé (je me suis chargée des rayures, corps et manches). Je suis hyper fière d'avoir aussi réussi à détricoter et retricoter le col qui présentait un énorme trou, venu on ne sait comment.
    En top-down, on démarre comme son nom l'indique, par le haut de l'ouvrage. Donc retricoter l'endroit où on a commencé le tricot, ça veut dire partir dans le sens opposé aux mailles (vous me suivez ? Je suis sûre que si vous tricotez un peu vous comprenez).
    Ça veut dire aussi des mailles qui sont décalées d'un cran. J'ai refait tout le col au point mousse et le décalage ne se voit pas !

     

    Nos pulls d'hiver

    Pour tricoter ce pull à capuche, j'ai suivi un modèle Éco baby bliss.
    Ce n'est pas du top-down, on le voit à sa forme carrée, et franchement qu'est-ce que c'est long l'assemblage des différentes parties !!!
    Par contre j'ai beaucoup aimé tricoter la capuche dans le prolongement du devant. C'était rigolo et agréable à faire, surtout quand on fait se rejoindre les deux côté de la capuche dans la nuque et que tout s'inverse (l'endroit devient l'envers, l'envers devient l'endroit).

     

    Nos pulls d'hiver

    Ma mère a tricoté ce magnifique pull irlandais juste avant Noël.
    J'adore le point nid d'abeille, il est gourmand en laine mais tellement moelleux !
    Poussinette ne le porte pas encore car il est trop grand pour elle. Dommage, il est bien chaud ! Mais il y a de fortes chances pour qu'il lui aille encore l'année prochaine et puis elle pourra toujours le mettre dès la fin de l'été quand il fait froid le soir et qu'on est en sortie.

     

    Nos pulls d'hiver

    Aux vacances de février, la Mamou de poussinette (ma maman, quoi) avait encore fait deux pulls. Oui, deux !!! Celui-ci en laine mérinos, dans un bleu-vert turquoise. J'y ai ajouté un petit bouton étoile en nacre.

    Nos pulls d'hiver

    Et un deuxième sur le même modèle, en laine de chamelon (partie beige) et en laine teintée maison ♥

    Nos pulls d'hiver

    C'est teeeeeeeellement doux la laine de chamelon...!

    Bon c'est vrai, ma mère tricote très vite, mais de mon côté j'étais en train de faire un pull taille adulte. Pour la toute première fois, j'ai suivi un modèle de pull adulte de A à... ben plus que Z, en fait ! En effet le modèle présentait des manches courtes et moi j'aime les pulls avec des manches longues. J'ai donc improvisé des manches :)

    Nos pulls d'hiver

    Je n'en suis pas peu fière ! Ce pull est doux, chaud, moelleux et d'une couleurs que j'adore ♥
    Je l'ai tricoté avec de la laine de chez Drops, la Lima (65% laine, 35% alpaga) et il m'en reste encore assez pour faire un deuxième pull !
    Mais pour l'instant, je me suis lancée dans un petit gilet de berger noir, en totale improvisation et avec une laine que je ne connaissais pas... Je vous en reparle lorsqu'il est fini !

    Qui pense que le tricot c'est pour les mamies ? (bon certains de mes élèves, c'est vrai...)

    Des bises à tous

    - Lilaluna -

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    1 commentaire
  • Je les avais promises fin janvier, les voilà enfin, nos cartes de Bonne année.

    J'arrive après la bataille (cette année presque tout le monde a accompagné ses voeux de "il parait qu'on a jusque fin janvier pour souhaiter la Bonne année"), mais d'après moi, il n'est jamais trop tard !

    Cartes de Bonne année


    C'est notre tampon du nid qui a servi et je l'ai simplement mis en relief grâce à des carrés de mousse autocollants double face. Un peu d'aquarelle avec une couleur que j'aime d'amour ♥
    ... et le tour est joué !

    Cartes de Bonne année


    Faire les cartes de voeux n'est pas vraiment une habitude dans ma famille et je me suis lancée lorsque nous avons annoncé qu'on attendait un enfant. Depuis j'essaie d'en faire une habitude car à cette époque où l'on reçoit principalement des sms de "Bonne année", je suis toujours heureuse de recevoir du joli courrier ! Quelques amies m'en envoient régulièrement et ça m'a donné envie de m'y mettre. Si je peux à mon tour donner envie, alors allons-y !

    Cartes de Bonne année


    Comme prévu, les enveloppes sont ornées des derniers tampons gravés : cadre, timbre, coeur et adresse au dos. C'est un peu long de tout tamponner, mais j'ai trouvé ça amusant d'aligner les petites enveloppes pour les faire sécher avant de les retourner !

    Et vous, avez-vous envoyé des cartes de voeux cette année ? Ou ça vous dirait de vous y mettre ?
    Vous êtes plutôt photos, tamponnées à la chaîne, personnalisées ou non,... quelle est votre technique de prédilection ?

    A tout bientôt, pour un article à quatre mains !

    - Lilaluna-

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique