• Depuis quelques mois, je lis beaucoup sur la parentalité positive et je me rends compte qu'il faut vraaaaaiment s'en imprégner pour réussir à l'appliquer (en tout cas, ça fonctionne comme ça pour moi). Si je ne lis rien pendant plusieurs semaines, les mauvaises habitudes reviennent au galop et j'ai beau savoir la théorie ("respire un coup, Lila, ne réagis pas à chaud !" me dit ma petite voix intérieure, "lâche-prise, il ne se passe rien de grave... accepte les émotions de ta fille, cherche celle qui se cache derrière son comportement !"), dans la pratique, avec la fatigue et tout et tout... Le dragon sort parfois de sa tanière.

    Mais il y a tout de même quelques habiletés qui commencent à bien s'ancrer dans notre quotidien et qui, je dois l'avouer, nous facilitent grandement la vie !! Vous voulez quelques anecdotes ? Suivez les habiletés, j'en posterai régulièrement !

     

    Donner aux enfants ce qu'ils veulent... par l'imaginaire.

    Moment du coucher. Je suis dans la salle de bain en train de mettre une couche à mini L.
    Mlle D est dans la chambre avec son papa. J'entends que ça s'agite là-bas...
    "Mets-ton-py-ja-ma !
    - Nooooon ! Raaaaaaaaaaaah
    - Bon j'en ai marre, je vais souffler dans le salon !

    J'arrive dans la chambre et trouve mlle D en train de sauter sur le lit, en culotte. Je la regarde tranquillement et lui dis "pyjama" (un seul mot suffit).
    "Je voulais mettre ma chemise de nuiiiiit mais papa il veut paaaaas...
    - Il fait froid, tu risques d'avoir froid cette nuit. Tu auras plus chaud avec un pyjama (on explique)
    - Mais j'ai chaaaaaauud...
    Et là je me souviens ! La-dite chemise de nuit est au sale !
    - Bon de toute façon ta chemise de nuit est au sale, je la laverai demain. Mais en attendant tu dois mettre quelque chose pour dormir. Soit ton pyjama à fleurs, soit ton pyjama chats. (offrir un choix restreint) Moi je mets à mini L son pyjama lapins.
    - Mais moi aussi je voulais des lapiiiiiiins !"

    Bon Lila, tu respires un coup et tu trouves une idée !

    "Ok alors mets ton pyjama chats et ensuite je les transformerai en lapins avec ma baguette magique !"

    Elle me regarde interloquée, me dit "d'accord" et se retrouve en pyjama avant même que j'aie terminé d'enfiler celui de sa soeur. J'attrape une baguette de bois sur l'étagère de travaux manuels (merci le mobile de mini L !) et j'improvise une formule "Tagada tsoin tsoin, Bidule chouette et truc machin, voilà des la-pins !"
    - Merci maman !
    Elle saute dans son lit et m'attend pour l'histoire.

    Et ma petite voix intérieure danse la gigue.

    Habileté n°1

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    11h30, on rentre du square et il est temps de préparer à manger...

    "Maman, j'ai faim, je veux une glace !
    - On n'a plus de glace à la maison, on les a toutes mangées !
    - Mais je veux manger une glace tout de suite !
    - De toute façon ce n'est pas l'heure des glaces et..." (alloooo ! t'as oublié ta leçon ?! rabas-joie, va !)
    Je m'arrête de parler et observe mlle D qui commence à faire la moue. Ça ne présage rien de bon, il est temps de changer de tactique.

    "Tu aimerais bien manger tout le temps des glaces hein ?
    - Oui !
    - On en mangerait à chaque repas ! On ferait des repas de glaces !
    - Oui !!
    - Au petit déjeuner ce serait glace au chocolat, le midi ce serait glace à la tomate...
    - Hein !? Non à la fraise !
    - D'accord. Et au goûter glace à la vanille
    - Oui et le soir glace de toutes les couleurs avec un bâton !
    - Tu aimes beaucoup les glaces de toutes les couleurs avec un bâton...
    - Oui j'adore ça !
    - Tu voudras qu'on en rachète ? Je peux écrire une liste sur le frigo...
    - Oui !!
    - Ok faisons ça !"

    Mlle D grimpe les escaliers quatre à quatre et lance joyeusement un "coucou papa" en entrant dans l'appartement.

    Ouh yeah.

    Habileté n°1

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Et voilà, on y est.

    On commence à y voir plus clair, les cartons sont presque tous vidés et les meubles ont presque tous trouvé leur place. Alfredo installe en ce moment même le meuble de cuisine sur lequel nous avons fixé un plan de travail cet après-midi.

    Les filles dorment paisiblement dans le lit familial, après une journée de jeux, de sorties, de rires et câlins de soeurs, entre tétées et couches qui fuient pour mini L et genoux égratignés pour mlle D. Elles ont les bras en croix et je me demande encore comment je vais m'insérer... Mais mon coeur fond en les regardant.

    Et puis il y a le sac à dos dans l'entrée. Avec une tenue de rechange au cas où, des chaussons et un gobelet. Demain on y mettra doudou, en attendant de savoir s'il est le bienvenu...

    Presque tous les vêtements sont marqués à son nom.

    Sa tenue de rentrée est prête, sur le cintre qu'on a accroché au lit de sa soeur, pour faire comme un bonhomme. Ce sera vite enfilé, peut-être même qu'elle aura le temps de jouer avant de partir !

    Demain j'aurai 30 ans.

    Mais surtout, demain, mon premier bébé, ma grande fille qui parle si bien, ira à l'école.

    Je ne peux m'empêcher de repenser à tous ces souvenirs qu'on a déjà emmagasinés avec elle, tout ce qu'elle a déjà vécu. Trois ans et quatre mois et demi... ce n'est rien et pourtant déjà tellement d'aventures !

    Je ne peux m'empêcher de repenser à sa naissance, une épreuve si grande pour elle et moi (qui sera l'objet d'un prochain article, c'est certain). Une épreuve dont on est ressorties à la fois cabossées et grandies. La première plus grande épreuve de ma (nouvelle) vie... Ma vie de maman.

    Et je me rends compte qu'il y a tant de nouvelles vies dans une vie.

    Du renouveau, des projets, du changement... Voilà ce qui nous donne de la motivation et nous rends heureux ! N'hésitez jamais à sortir de votre zone de confort, à vous lancer parfois sur un coup de tête. L'adrénaline, l'excitation, ça fait du bien, c'est bon !

    Nous avons déménagé en un mois - trouver un appartement, déposer le préavis, faire tous les cartons et partir. Avec un bébé d'un mois et demi et une petite fille de trois ans. C'était dur, sportif, ce que vous voulez... Mais je ne regretterai jamais.

    Et nous voilà à découvrir les parcs incroyables des alentours, à nous faire de nouveaux amis, à nous balader à vélos en famille, à apprendre/réviser une nouvelle langue... et à inscrire notre D à l'école.

    Nous avions bien de l'appréhension : "et si elle le vivait mal ?" (Alfredo n'a pas eu une très bonne expérience de l'école...),"et si les autres enfants étaient méchants avec elle ?" (dit celle qui s'est fait lacérer le visage et arracher les cheveux maintes fois en maternelle)...
    Mais on a fini par se dire "et si on faisait confiance à notre fille ?" Elle a déjà deux ans de crèches dans les pattes (dans quatre différentes !!) et n'a jamais eu de mal à s'adapter. Elle aime qu'on lui propose des activités. Elle part du principe que tous les enfants sont des amis potentiels et aime les nouvelles rencontres. Elle sait dire "arrête" quand un enfant l'embête ou la frappe. Et se faire aider de l'adulte. Sans compter qu'elle est continente et s'est même entrainée à bien s'essuyer pendant l'été (ça on n'en parle jamais... c'est pourtant bien important !) Bref elle est archi-prête.

    Et puis si jamais ça se passe mal, on ne va pas tergiverser mille ans. Il y a une belle école alternative dans notre ville, où les enfants poussent comme des fleurs et à un tarif relativement accessible. Cette école me fait rêver...

    Mais en attendant, demain elle ira dans l'école de quartier et je lui ferai un bisou au creux de la main, pour qu'elle l'ait avec elle toute la matinée.

     

    Nouvelle vie

     

    PS : Vous êtes de plus en plus nombreux à passer ici quotidiennement malgré ma longue absence. Merci !!! Le blog m'a beaucoup manqué pendant ces deux mois, mais il y avait tant à faire... Je vais essayer de profiter des matinées pour poster plus souvent. Si mini L me le permet ! Parce que le bien-être de mes filles prime et que je préfère laisser l'ordinateur éteint si elles ont besoin de mon attention. Merci de votre compréhension :)

    Pin It

    2 commentaires
  • Déjà un mois depuis le dernier article ?!
    Ici on court partout, de rendez-vous en rendez-vous (vous savez, ceux qu'on prend après une naissance, pour bébé comme pour maman, entre courbe de poids, vaccins et rééducation du périnée !)
    Et puis la montagne de cartons grandit, grandit chaque jour un peu plus...
    Je m'arrête donc dix minutes pour vous poster un petit article.

     

    Mobile de Munari

     

    Je n'aimais pas trop ce mobile quand j'ai découvert la pédagogie Montessori et les activités qu'on pouvait proposer à bébé. Mais il faut dire qu'avec l'arrivée de mini D, premier bébé, grand chamboulement, difficultés d'allaitement et déménagement (oui à cette époque là aussi ^^), j'avais d'autres chats à fouetter. Alors j'avais fait le tri dans les mobiles que je souhaitais lui bricoler.
    A présent, j'ai plus de temps comme deux des quatre mobiles sont déjà faits, je me suis attaquée à celui-ci... et je dois avouer que je l'adore.
    Nous l'avons bricolé pour mini L quand elle a eu 3 semaines et après l'avoir accroché quelques temps sur sa potence, je l'ai mis dans le salon. Ainsi on continue d'en profiter un peu (avant de le mettre dans un carton, déménagement oblige).

    Il y a des centaines de tutos sur internet, I know !
    Mais Alfredo m'a glissé dans l'oreillette que je pourrais vous faciliter la vie, si comme moi vous n'avez trouvé qu'une boule transparente de 5cm de diamètre et que vous ne voulez pas passer du temps à faire des calculs pour les formes à découper.

    Il vous a donc préparé un petit document à télécharger :

     

    Mobile de Munari boule de 5cm

     

     

    Voilà !! Profitez en, n'hésitez pas et moi je file donner la tétée à mon petit tyrex qui s'impatiente.

    Des bises à tous et bonne journée

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire
  • Si vous avez bien lu l'article précédent, vous l'aurez compris : c'est une fille qui agrandit notre famille ♥

    Et comme mademoiselle D. avait déjà moult vêtements tricotés mains par sa Mamou et moi-même, mini L. n'a pas besoin de grand chose de plus...

    Il me restait deux petites pelotes de laines que j'aime beaucoup et j'ai eu envie de faire des béguins :
    un petit projet rapide, sympa à tricoter et tout mignon !

     

    Béguins pour demoiselle

    Alors en voilà deux !!

    Celui de droite vient du livre "Tricot bébé des 4 saisons" par 22 rue.

    Béguins pour demoiselle

     

    Le modèle de celui de gauche est malheureusement introuvable (la page n'existe plus),
    mais de tête ça donnait ça :

    Pour une taille naissance, aiguilles n°5

    - Monter 23 mailles, tricoter en point de riz

    - Augmenter 7 fois 1 maille d'un côté

    - Continuer à tricoter ces 30 mailles pour que la partie avec augmentations fasse 1/3 de la hauteur totale. Vous avez un côté

    - Continuer à tricoter encore 2/3 pareil, puis faire 7 diminutions (du même côté que les augmentations) et arrêter le tricot.

    - Plier en deux et coudre l'arrière du béguin.

    - Faire des petites tresses à fixer de chaque côté pour nouer sous le menton.

     

    Béguins pour demoiselle

    Et voilà mon bébé de laine et de coton ♥
    Je trouve que ça donne un petit effet vintage qui n'est pas pour me déplaire...

    Si vous voulez des précisions pour le tricot du béguin lutin, n'hésitez pas à me demander !

    Belle journée ensoleillée !

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire
  • Ce mois d'avril était peut-être le plus joli mois qu'on ait vécu depuis longtemps !

    Dans l'attente de l'accouchement, Alfredo avait organisé son planning pour être bien plus présent et comme nous avons changé le contrat de crèche de mademoiselle D, nous avons passé beaucoup de temps en famille. C'était l'occasion de faire plein d'activités, des sorties ...et des grasses mat' ! ^^

    J'ai aussi profité de ce temps pour faire pas mal de tri, dont celui de mon stock de laine...
    Sur la photo, c'est ce qu'il reste. Deux tiers de tout ça est parti de la maison !
    J'ai gardé essentiellement les pelotes "pure laine" et deux-trois pelotes "fantaisie"

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril

     

    Mademoiselle D. s'est régalée à me peinturlurer le bidon !
    J'ai trouvé du maquillage écologique de la marque Namaki. Emballage en carton, colorants naturels, facile à démaquiller... Certaines couleurs un peu ternes, mais globalement j'en suis contente.
    Voyez donc l'oeuf de Pâques que m'a peint ma poulette :

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril

     

     Les beaux jours sont arrivés, nous avons pu laisser les fenêtres grandes ouvertes toute la journée !
    Pour se rafraichir, j'ai improvisé une petite crème glacée :
    - un yaourt de soja framboise-passion au congélateur pendant une petite heure
    - mixer avec des framboises surgelées
    - déguster !

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril

     

     Tout le mois d'avril, une foire est installée à 15min à pieds de chez nous.
    Je ne suis pas spécialement fan des foires, leurs musiques boum-boum qui se mélangent,
    les "en voiture !", les pêches au canards où tu payes une fortune un jouet MadeInChina...
    Mais mademoiselle D. ne savait pas ce qu'était une barbapapa. Elle en avait vu une dans un livre et me demandait régulièrement ce que c'était. Alors après deux tours de manège, il était temps de lui en faire goûter une. Voilà, c'est fait ! Et puis en fait ça colle aux doigts, maman c'est pénible ! Haha ! ^^

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril

     

     Nous avons fêté les trois ans de notre D. Avec ses super copines de crèche, des ballons, du maquillage et un gâteau aux framboises, tout comme elle voulait. Elle était aux anges...
    ...et moi aussi ! J'avais tellement peur d'accoucher avant ou pire, le jour de son anniversaire !

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril


    Après ça, mademoiselle D. est partie en vacances une semaine chez ses grands-parents.
    C'était la première fois que j'étais séparée d'elle aussi longtemps. Quelle sensation étrange, d'avoir autant de temps pour soi ! Je me suis sentie un peu perdue le premier jour...
    Mais nous avons vite repris nos marques d'avant la parentalité : repas à 21h30, sorties au ciné, balade en ville sans regarder l'heure ni faire son trajet en fonction des toilettes publiques ^^

    Et puis il y a eu cette journée si spéciale.
    Celle où on a su que c'était pour bientôt. Celle où Alfredo a attendu presque en faisant les 100 pas. Celle où je me suis mise à faire le ménage, un gâteau, à presque finir tous mes travaux de couture laissés en suspens... Celle où le gros ballon qu'on m'a prêté a été mon meilleur allié, celle où ma baignoire m'a laissée me mettre dans des postures jusque là inenvisagées...

    Et puis le 20 avril, à 6h36, mini L. a pointé le bout de son nez ♥

     

    Petits et grands bonheurs du mois d'avril

     

    Depuis, je suis sur un nuage...
    Certes, la nouvelle vie à quatre n'est pas forcément de tout repos, et puis chacun doit trouver quelle est sa place, prendre ses marques, trouver le bon rythme... Mais qu'ils sont nombreux les petits bonheurs quotidiens !! Entre les câlins de soeurs, le bébé à la peau douce qui sent le lait, et puis le couple renforcé par un incroyable accouchement... Oui, je suis sur un nuage et j'espère y rester longtemps !

     

    Je vous souhaite un joli mois de Mai.
    Je reviendrai comme je pourrai, avec le temps que j'aurai. J'ai un milliard de choses à vous montrer et vous raconter, mais bon, s'asseoir devant l'ordi n'est pas chose aisée ces jours-ci...!

    La bise à tous

    - Lilaluna -

     

    Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires