• Voilà un grand classique, mais qui a l'air si magique que j'ai eu envie de tenter l'expérience avec mademoiselle D. De quoi nous occuper une petite heure avant cuisson, et de nombreuses heures après

    Tutoriel craies de cire


    J'ai commencé par chercher tous les crayons de cire qui trainaient dans la maison...

    Tutoriel craies de cire


    Puis je me suis attelée à la (laborieuse) tâche de retirer le papier qui les entouraient.
    Pour le papier noir (crayons offerts au restaurant) c'était assez rapide et facile,
    mais le papier vert collait énormément !!

    Au fur et à mesure, D. les coupait en petits morceaux
    (j'ai coupé les gros crayons au couteau)

    Tutoriel craies de cire


    L'étape préférée de ma mistinguette : remplir les moules en silicone avec les morceaux de crayons

    Tutoriel craies de cire


    Puis on met au four à 100° et on attend que ça fonde (10min environ)

    Tutoriel craies de cire


    L'étape la plus difficile : on attend que ça refroidisse bien et que ça sèche avant de démouler !!

    Tutoriel craies de cire


    Et c'est partie pour le dessin !
    (oups, je me rends compte que je n'ai même pas de photo de ce que ça rend)

    Verdict : c'était vraiment chouette à faire (mis à part le décollage du papier vert... -_-') MAIS nous n'avons pas mis assez de morceaux de craies dans chaque moule et les coeurs trop fins ont cassé ! Bon, au final on pourra toujours les refondre, n'est-ce pas ?!

    Voilà, j'espère que ce petit tutoriel vous aura plu.
    Je prépare quelques articles d'avance car je pense que bébé ne devrait plus tarder...
    Alors à tout bientôt !

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire
  • C'était LE big challenge de cet hiver : tricoter un pull pour Alfredo.

    J'avais acheté les pelotes il y a peut-être un an et demi, mais que voulez vous, c'est toujours les petits projets rapides que je fais d'abord, donc les pulls, snoods, bonnets pour mademoiselle D...
    Bon et puis en général, en été, le cocooning est différent et je passe moins de temps à tricoter, ce qui est un peu dommage car c'est en octobre qu'on commence à avoir besoin de pulls, et pas en mars quand le soleil revient !!

    Cet hiver, au lieu de préparer de la layette pour bébé 2 (qui croule déjà sous la layette tricotée par mes soins et les mimines de ma maman - on ressort ce qui a servi pour bébé 1, hein !) j'ai remonté mes manches et commencé par chercher un modèle de pull
    - qui convienne à monsieur
    - qui convienne à ma laine (pas envie de me casser la tête avec des calculs et des échantillons à tout va)

    Finalement, tant que je lui tricotais un pull, Alfredo était heureux. Donc j'ai eu libre choix du modèle, que j'ai trouvé sur le site Drops design. Il s'appelle Twin river et la laine utilisée, la Drops Nepal, est composée de 65% de laine et 35% d'alpaga.

    Un pull bien chaud pour Alfredo

     

    L'avantage de cette laine c'est qu'elle est assez épaisse donc ça monte trèèèèèèès vite !
    ... et en plus, elle nous tient chaud quand on la tricote ^^

    Ce modèle se tricote en rond, de bas en haut
    - du bas jusque sous les manches
    - chaque manche séparément
    - on assemble le tout et on continue à tourner jusqu'au col.

    J'adore cette façon de tricoter : très peu d'assemblage à la fin, donc quand on arrête les mailles du col, le pull est déjà quasi fini (reste à coudre les petites ouvertures sous les bras et rentrer les quelques fils à droite à gauche).

    A peine terminé, Alfredo l'a essayé. Jugez par vous-même, en tout cas ça nous plait :)

    Un pull bien chaud pour Alfredo

     

    Quand j'ai terminé ce pull, on a eu encore quelques semaines de froid glacial - la faute au printemps qui a bien tardé à venir cette année... Alors Alfredo a eu le temps de le porter et me dit qu'il le portera encore les prochains mois, même lors des fraîches soirées d'été (haha il est chou ♥)

    Il aime les manche bien longues, la texture moelleuse, le col rond qui ne serre pas le cou et les raglans.

    D'ailleurs en parlant de raglan, ça m'a donné un peu de fil à retordre. Pour celles et ceux qui souhaiterais tricoter ce modèle, prenez bien le temps de lire les indications de points et techniques spécifiques avant de vous lancer. Je tricotais souvent tard et fatiguée, j'ai fais plusieurs bourdes que j'ai du détricoter...!

    Un pull bien chaud pour Alfredo

    Me référer à la photo du modèle a été pas mal aussi pour comprendre mes erreurs...

    Ce qui est chouette avec le site Drops design, c'est qu'en plus de proposer des modèles gratuits, vous avez plein de tutoriels vidéos. Ainsi j'ai appris à faire des rangs raccourcis, pour avoir un col un peu plus court devant et plus long derrière. Cette technique me faisait un peu peur à la base car je l'avais lue dans un livre et n'avais rien compris du tout. Ca me semblait hyper compliqué. Et bien non :)

    Après avoir terminé ce pull, j'ai pu quand même tricoter un peu pour bébé qui s'en vient et je vous montrerai ça prochainement.

    En attendant, des bises à tous et profitez bien des rayons du soleil !

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque j'ai découvert que j'étais enceinte, j'ai rapidement cherché des livres pour en parler à mademoiselle D. Même si je suis persuadée qu'elle s'était rendue compte de quelque chose avant même qu'on lui annonce, je voulais attendre les 3 mois pour lui expliquer que nous attendions un bébé et qu'elle serait bientôt grande soeur. Je l'emmène parfois avec moi au travail et je ne voulais pas prendre le risque qu'elle en parle. C'était difficile de prendre cette décision car je voyais bien que ma "petite grande" avait besoin qu'on mette des mots sur ce qu'elle ressentait.

    Des livres nous ont aidés à patienter jusqu'aux 3 mois. D'autres sont venus agrandir la collection pour lui donner plus d'explications. Je vous les présente aujourd'hui !

    Le premier que nous lui avons lu était un gros coup de coeur découvert en avril dernier :

    "Petite fille grande soeur" de Claire Keane

    Des livres pour accompagner l'annonce

    Mathilde vit dans une grande ville, voit de grandes choses, a de grands projets et se sent toute petite.
    Jusqu'au jour où elle rencontre quelqu'un de bien plus petit qu'elle : son petit frère.

    On aime : le style des illustrations, l'humour , le côté débrouillard de cette toute petite fille et sa bienveillance envers son petit frère

     Mademoiselle D s'identifie souvent à cette petite Mathilde, et en a fait parfois sa copine imaginaire. En même temps je la comprends, Mathilde a vraiment des airs de super-héroïne !

     

    Un incontournable : 

    "Un amour de petite soeur" de Pauline Martin et Astrid Desbordes

    Des livres pour accompagner l'annonce

     « Un jour, mes parents m'ont dit que j'allais avoir une petite soeur.
    C'est drôle, je ne me souvenais pas leur avoir demandé. »

    On aime : la sincérité des émotions d'Archibald, ses interrogations,  les réponses apportées par ses parents (le coeur des parents est grand comme le ciel ♥)

    Ce livre va très vite au niveau du temps (début de l'histoire : l'annonce de la grossesse, fin de l'histoire : la petite soeur semble avoir au moins 2 ans), ne développe pas tellement la relation enfant/bébé, mais présente plutôt les avantages d'avoir un frère ou une soeur avec qui on peut jouer.

     

    Un autre grand classique, lu après l'annonce à mademoiselle D :

    "Il y a une maison dans ma maman" de Gilles Andreae et Vanessa Cabban

    Des livres pour accompagner l'annonce

     "Il y a une maison dans ma maman, avec un bébé qui grandit dedans."

    On aime : le fait que le petit garçon semble avoir à peu près l'âge de Melle D et se pose le même type de questions (comme : je peux voir le bébé ? ^^). Une relation s'installe déjà entre les deux enfants et cette idée semble beaucoup plaire à notre fille qui reproduit et va même plus loin.
    Elle parle à bébé, lui fait entendre des musiques, lui "montre" des jeux, lui fait des câlins et quand je dis "oh ! ça bouge dans mon ventre !" elle m'explique que le bébé lui fait "coucou" comme si je n'avais rien compris (bah oui, enfin maman !)
     

    Par contre je saute quelques phrases ou réadapte le texte. Notamment la page où la maman ne se sent pas bien et où le petit garçon dit "moi aussi je me ferais bien du souci". Pourquoi inquiéter inutilement, franchement...?

     

    Un livre plus explicatif sur la conception : 

    "Comment sont faits les bébés ?" de la collection Balthazar
    de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier

    Des livres pour accompagner l'annonce

    Le petit Balthazar voit passer des amis avec leur petite soeur. Il se demande alors comment sont faits les bébés. Ses amis lui explique... avec beaucoup de détails !

    On aime : les explications sans détour avec des mots simples (deux adultes se rencontre, tombent amoureux, se serrent très fort, s'embrassent, font l'amour), les oeuvres d'art qui viennent illustrer chaque chapitre, l'illustration du bébé qui grandit dans le ventre mois après mois, le cycle de la vie représenté par un bébé-fille, qui devient enfant, ado, adulte...

    Mademoiselle D. aime particulièrement le pop-up de l'accouchement avec un volet à tirer pour faire sortir le bébé du ventre de la maman. Bon, elle est sur le dos et je ne m'imagine absolument pas accoucher dans cette position cette fois-ci mais c'est pas grave ^^

    On aime moins les "parenthèses" qui embrouillent, comme l'histoire du chat qui est parti, attiré par une femelle, mais trop jeune pour avoir des petits...

     

    Un gros coup de coeur encore :

    "Juste un petit peu" de Yuko Takimura et Nagako Suzuki

    Des livres pour accompagner l'annonce

     Nina vient d’avoir un petit frère. Devoir soudainement partager sa maman est pour elle un vrai bouleversement... Mais une grande sœur doit apprendre à se débrouiller ! Alors, petità petit, elle essaie de faire toute seule, comme une grande. Le chemin est long et semé de maladresses, mais pour Nina chaque étape est une victoire. Même si parfois, elle réussit... juste un petit peu !

     On aime : les illustrations ♥ la douceur et la bienveillance de la maman à la fin du livre, le vocabulaire que Melle D s'est approprié : "maman je tiens un pan de ta robe, comme Nina !"

    Melle D a aussi fait de Nina sa super copine et se compare à elle sans arrêt. Même si en ce moment elle est plutôt dans une période de régression, elle aime aussi faire la grande et tout réussir toute seule, "comme Nina".

    On aime moins : l'absence totale du papa dans l'histoire (mais bon, en même temps, avec un Alfredo intermittent du spectacle, on peut se dire que le papa de Nina est parti en tournée n'est-ce pas ?! ^^)

     

    Et plutôt pour rire :

    "Maman, comment on fait les bébés ?" de Soledad Bravi

    Des livres pour accompagner l'annonce

     Comment répondre à LA question existentielle des enfants ? Il y a la version du bébé qui arrive par la poste, celle du bébé et de la cigogne ou bien celle de la petite graine, mais laquelle croyez-vous que les enfants aiment entendre ?

    On aime : les expressions des personnages, tellement drôles et réalistes. Les idées farfelues dans les réponses des parents. Présenté comme une bande-dessinée, les dialogues donnent envie d'interpréter.

    Melle D adore l'histoire des cigognes, et le bébé qui arrive dans un colis la fait beaucoup rire aussi.

    On aime moins : euh... peut-être le fait que ça embrouille un peu l'enfant. Mais en complément des autres livres et avec un peu de discussion, on arrive à séparer le vrai du faux.

     

    Et voilà ! En espérant que ça donnera envie, même sans accompagner une grossesse, car il y a quelques petits bijoux d'amour et de bienveillance... ♥

    Si j'ai le temps avant l'arrivée de bébé, je vous présenterai un livre que j'ai lu pour me préparer à l'accouchement, et qui m'a complètement bouleversée, transformée. Un peu de lecture pour adulte ça vous dit ?

    A bientôt, avec des recettes et des tricots ;)

    - Lilaluna -

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Défi gravure 2017 : septembre, octobre

     

    Avec le soleil revient la motivation d'écrire un peu par ici... Je suis en congé depuis une semaine, mais je me sens épuisée ! Entre nuits agitées, rhume qui s'éternise, petite fille qui sollicite sa maman, énorme tri de la maison en vue d'un déménagement, papa souvent absent en déplacement et ventre qui commence vraiment à peser... Et un remplacement au boulot qui se met difficilement en place et me stresse beaucoup (lâche priiiiiise !).

    Alors pour me détendre, je tricote énoooormément. Je vais avoir beaucoup de choses à vous montrer prochainement ! En attendant, voici les derniers  tampons (de l'année dernière, oui) que j'ai gravés et pas encore présentés par ici.

     

    Septembre : Dans le ciel

     

    Défi gravure 2017 : septembre, octobre

     

    Vous connaissiez cette technique pour peindre un ciel plein de nuages ?
    On peut aussi le réaliser avec un encreur, mais j'ai préféré l'aquarelle pour cette fois-ci...

     

    Défi gravure 2017 : septembre, octobre

     

    Octobre : Animal

     

    Défi gravure 2017 : septembre, octobre

     Pour voir toutes les créations ds participantes de ce défi, c'est ici.

    Ça fait déjà un sacré bout de temps que j'ai gravé ces tampons, mais je n'ai plus aucune motivation pour la gravure en ce moment. Alors tant pis pour novembre (motif traditionnel) et décembre (collection). Comme je vous le disais, ces jours-ci, c'est tricot en folie !

    Bon courage pour affronter les dernières vagues de froid ! Ne perdons pas à l'esprit que c'est le printemps et que bientôt on pourra ranger les gros manteaux et bottes fourrées :)

    - Lilaluna -

    Pin It

    2 commentaires
  • Mademoiselle D va tous les jours à la crèche et nous devons fournir ses repas. Dans un sens ça nous arrange, car avec notre régime végétalien, nous sommes sûrs qu'elle mange tout ce qu'on lui donne et que ses repas sont à peu près équilibrés.
    Lorsque nous déposons le sac-repas sur le chariot en arrivant le matin, il nous arrive de voir ce qu'ont les autres enfants... Je suis chaque fois atterrée par la quantité de plastique : sachets à congélation qui contiennent les fruits coupés (et seront jetés par le personnel qui encadre les enfants), yaourts en pagaille, biscuits en sachets individuels, sans parler de l'aluminium... C'est comme si une demi douzaine d'enfants (c'est une petite crèche et ils sont 8 maximum le midi) faisait un pique-nique tous les jours !

    Quelques règles des responsables de la crèche :
    - fournir des bouteilles d'eau, car ils ne veulent pas donner l'eau du robinet
    - mettre les plats chauds dans des boites en verre qui passent au four micro-onde
    - couper/éplucher les fruits difficiles comme les pommes, pêches, poires...
    - tout étiqueter au nom de l'enfant

    Voici donc un exemple de repas que mademoiselle D emporte à la crèche :

    Les repas zéro déchet de mademoiselle D

    Au menu ce jour-là :

    Coquillettes et petits pois à la crème de cajou (purée de noix de cajou, huile d'olive, levure maltée)

    Banane en dessert (on alterne fruit et yaourt)

    Pour le goûter :

    Compote pomme-vanille

    Muffin "rapidos" vanille et myrtilles


    Déjà, j'essaie de faire un maximum de choses moi-même : gâteaux pour le goûter (j'en prépare 8 à l'avance, elle en mange aussi souvent au petit déjeuner), compote, crèmes dessert... Je ne fais pas encore les yaourts moi-même, mais nous achetons de gros pots, rarement des formats individuels.

    Ensuite, nous utilisons des boites en verre pour le plat chaud et en plastique pour le goûter (bientôt remplacé par une boîte en inox, bien plus léger que le verre !) et des pots de yaourts en verre.

    L'année dernière, mademoiselle D mangeait ses compotes dans des gourdes réutilisables Squiz et ça a été bien pratique pendant longtemps. Comme à la crèche tout est nettoyé au lave-vaisselle, elles ont été pas mal abimées et on a fini par les jeter lorsque le plastique extérieur s'est décollé. J'avoue préférer donner un pot en verre à ma grande qui mange maintenant très bien, mais quand elle était petite c'était une chouette solution !

    Les repas zéro déchet de mademoiselle D

    Pour étiqueter tout ça, j'ai commandé des étiquettes sur le site A-qui-S et je dois dire que je suis plutôt satisfaite. Depuis bientôt deux ans que les boîtes repas passent au lave-vaisselle, aucune étiquette ne s'est décollée !

    Les repas zéro déchet de mademoiselle D

    Ouh la couleur affreuse d'une photo prise le soir avec un téléphone portable ! ^^


    Et vous noterez l'astuce du prénom gravé dans la peau de banane :)
    J'avoue en profiter pour mettre des petits "messages d'amour" à mademoiselle D : un petit coeur, un petit chat, une étoile...

    Je tiens à préciser qu'il n'y a là aucun partenariat, je vous parle seulement de marques qui nous ont convaincus, car je me dis que c'est toujours chouette de partager les bons plans !

    Et vous, utilisez-vous des astuces ou objets spécifiques pour réduire vos déchets ?
    Si vous avez des recettes de yaourts vegan maison sans yaourtière, je suis preneuse... Il serait temps de s'y mettre !

    A tout bientôt !

    - Lilaluna -

    Pin It

    votre commentaire